Tag Archives: NEVADA TRUST

Treasury Department Leads the Way in Saving Taxes and Protecting Assets with a Foreign Trust

saving taxes, how to save taxes, tax planning,

Saving taxes by requesting a private letter ruling from the IRS National Office.

At the end of last century, the Department of the Treasury led the way in making foreign trust attractive.  The IRS issued a legal memorandum providing the blueprint for protecting assets and saving taxes. 

Nevada  provides unique asset protection for these trusts.  A new IRS regulation allows the Nevada trust to be classified as a foreign trust. 

The tax advantage of a foreign trust is its classification as a “grantor trust.”  This tax plan uses a special asset protection section of the tax code, section 679.

Unlike a domestic trust, all assets transferred to a foreign trust are allowed “grantor trust” status (with one tax planning exception explained below).  They are also excluded from the taxable estate of the settlor.

As a “grantor trust,” the tax law allows the transfers of assets to the trust to be income tax-free.  Thus, you can do what you want to protect your assets and reduce estate taxes without worrying about income taxation.  

This IRS blueprint on foreign trust tax planning is the explained in this episode of my radio show, Tax Talk below.

The play time is about 22 minutes.  Or, If you would like to brainstorm your tax planning, then please call me, Brian Dooley CPA, at 949-939-3414 for a consultation.

If you want to defer income taxes, then fund the foreign trust with a loan due within five years.  Such a loan is called a “qualified obligation.”  This makes the trust a tax deferral vehicle.  The tax deferral can last for more than a century.  This type of a trust is named “non-grantor foreign trust.” 

The IRS Form 3520-A (filed by the trustee) details the tax planning structure for a tax-deferred foreign trust.  You will want to use the “qualified obligation” found on page 3 of the Form 3520 (filed by the settlor).   

Learn the basics on offshore trust on this short video.  Be an expert with my easy to read book, International Taxation in America, available at Amazon.

U.S. International Tax Planning for the Canadian and U.K. Investor in Real Estate

Canadian and the United Kingdom citizens are caught in a double tax issue.  On one side, there is income tax.  On the other hand, there is inheritance tax (for the U.K. citizen), estate tax in the U.S. (which will be repealed but only for a few years) and the Canadian deemed sale at death tax.

We all want the American 20% long-term capital gain tax rate.  However, this means the foreign investor can’t own the U.S. real estate in a corporation.    Both a domestic corporation and a foreign corporation incur two U.S. income taxes.    For the domestic corporation, the second tax is called “the accumulated earnings and profits tax”.

For the foreign corporation, the tax is called the “branch profits tax”.   Foreign shareholders of a corporation owning U.S.  real estate are subject to the U.S. estate tax (but not the gift tax).

Wealthy Americans have the same tax problem.  They solve the problem by using a special type of a trust.  Here is a short video on reducing U.S. taxes with the use of a trust.   If you want to learn more about a Nevada Self-directed trust for your tax planning, then please call me, Brian Dooley, CPA, at 949-939-3414.

Tax Planning Tricks of Cross-Border Tax Accountants (CPAs)

Just how do cross-border tax accountants (usually a CPA or Chartered Accountant) use different nations tax laws to legally avoid taxes?

One term you will see on the internet is “hybrid” such as a hybrid company or a hybrid trust.

The USA is the biggest source of hybrid companies.   I am sure you have heard of them; they are known as limited liability company (LLC).    Only in America, the tax authorities (the IRS) treats the LLC as non-existing.  Yep, the single member LLC does not file a tax return.  It is completely invisible.

Meanwhile, Europe and even Mexico has complained to the U.S.  The Panama Papers disclosed that the Wymoing LLC is the most invisible tax haven company on the planet.   For example, if a French person owns a Wyoming LLC his government will never know.  Yet, this company can do worldwide cross-border business.  It can open U.S. and foreign bank accounts.

Hybrid Trusts are usually created in Nevada.  Cross-border accountants know that trusts only exist in form British colonies.  Yep, that includes America.   For reasons the baffle many, the U.S Department of the Treasury issued regulations that allow a Nevada trust to be taxed (in the U.S. and only the U.S) as a foreign trust.  Yep, it is as if the Nevada trust is in a  foreign (non-existing) country.

This allows the cross-border family to avoid inheritance tax in their home country and estate and income tax in the U.S.  Below is a fifteen minute audio of my radio show  (BlogTalk Radio Show; see just below my picture, above) on the Nevada Tax Haven Trust.

By the way, the corporate trustee fee is usually $2,500 per year.

Comment économiser des impôts et la meilleure structure pour les investissements étrangers dans les biens immobiliers américains

Le Nevada Trust est la meilleure structure et stratégie fiscale pour les investisseurs étrangers.

Tous les trusts sont uniques, et il en va de même pour leur classification fiscale. Le trust (fiducie) est conçu uniquement pour répondre aux besoins de votre famille et aux investissements ou entreprises familiales. La classification fiscale définit la limite de votre planification fiscale (pour en savoir plus sur les fiducies, veuillez consulter les informations sur ce lien).

Optimizing your tax savings requires thinking outside the box. Using a foreign trust for tax planning and asset protection will keep you and your family safe.

Tous les trusts sont uniques, et il en va de même pour leur classification fiscale.

Dans le schéma ci-dessous  la première case représente la le trust. Vous contrôlez les investissements, la gestion et les paiements de la fiducie à la famille par l’intermédiaire d’une société (qui vous appartient ou qui appartient à votre famille). Cette société est également appelée une société fiduciaire.

Pour optimiser vos économies d’impôt, il vous faudra être créatif. L’utilisation d’un trust étranger pour la planification fiscale protégera vos avoirs et ceux de votre famille.

Dans ce schéma, les trois dernières cases représentent trois différentes sociétés à responsabilité limitée. La case à droite représente une LLC qui détient des parts de sociétés américaines. Cela évitera des impôts sur la succession aux Etats-Unis.

Si une fiducie n’est pas utilisée, l’investisseur étranger paiera des droits de succession sur la valeur des placements dans le marché boursier américain et la propriété de sociétés privées ou de sociétés en nom collectif. Il est important d’obtenir une décision de l’IRS sur la classification du droit de succession de votre trust.

Fiscalité des sociétés aux Etats-Unis pour l’investisseur étranger.

Il y a deux types d’impôts : l’impôt sur le revenu et « l’impôt sur la rapatriassions des profits »

Selon l’état dans lequel vous possédez votre propriété immobilière, l’impôt sur le revenu de la société se situe entre 35% et 46% du revenu net.

L’impôt sur la rapatriassions des profits est de 30% du revenu net moins l’impôt sur le revenu. Le total peut s’élever à 76%.

Comment l’investisseur étranger peut-il donc éviter de payer l’impôt sur la succession aux Etats-Unis ?

Si vous (l’investisseur étranger non-résident) n’utilisez pas de fiducie, l’IRS pourra prendre les mesures suivantes après votre décès.

  1. Le droit de succession est de 45% de la valeur des actifs détenus par vous ou votre société étrangère.
  1. Votre famille devra remplir le formulaire 706-NA de votre déclaration d’impôts. Sur ce formulaire, vous devrez divulguer vos actifs et dettes à l’échelle mondiale. L’IRS fournira cette information si un gouvernement étranger la leur demande.
  1. Vous devrez vous acquitter de l’impôt sur la succession dans les neuf mois et votre famille devra vendre rapidement tout avoir immobilier pour payer les taxes.

Certains articles sur Internet conseillent de posséder des biens immobiliers dans une société étrangère. Cela était une stratégie valable le siècle dernier.

Au début du XXIe siècle, la loi a changé. Nous avons, aux Etats-Unis deux types de lois fiscales. L’une qui provient du code fiscal, la seconde a pour origine les affaires judiciaires (appelées «common law»). Cette nouvelle loi est aussi appelé droit coutumier(si vous avez besoin d’informations sur cette nouvelle loi, veuillez me contacter, Brian Dooley, CPA, MBT, à [email protected]).

Depuis le Moyen Âge, les riches ont utilisé les fiducies pour conserver leur patrimoine.

Heureusement, nous avons progressé depuis le féodalisme. De nouvelles stratégies audacieuses et légales de planification fiscale permettent aux propriétaires d’entreprises internationales et aux propriétaires de biens immobiliers de conserver un peu plus l’argent qu’ils ont gagné. Les fiducies sont essentielles à la planification fiscale internationale pour les entreprises et les successions.

Une fiducie est «une relation dans laquelle une personne détient le titre de propriété, avec l’obligation de conserver ou d’utiliser la propriété pour le bénéfice d’une autre personne.»

Les fiducies sont constituées en vertu de la loi de l’État et, souvent les personnes forment des fiducies et nomment leur conjoint ou leurs enfants en tant que bénéficiaires. Les termes de la fiducie sont inscrits dans l’acte constitutif de la fiducie. Vous faites un accord entre vous et votre société (celle que j’ai appelée fiduciaire).

Dans cette partie suivante de cet article, veuillez trouver un résumé de la loi de l’impôt sur le revenu aux États-Unis

Il est important de connaître ces lois si

  1. Vous décidez de posséder un bien immobilier en Etats-Unis à votre propre nom (en tant que non-résident étranger) ou
  2. sous le nom d’une société étrangère.

Le résumé du site Web de l’IRS est en bleu, ci-dessous. Vous n’avez pas besoin de lire ce texte  si vous utilisez une fiducie dans le Nevada qui possède votre propriété américaine.

Les professionnels et les gestionnaires immobiliers aux États-Unis rencontrent un nombre croissant de situations qui impliquent l’acquisition de biens immobiliers par des étrangers qui les utilisent comme résidences à temps partiel, investissements ou, dans certains cas, pour ouvrir un business aux Etats-Unis.

Les règles fiscales des États-Unis qui s’appliquent à la propriété et aux  dispositions des biens immobiliers aux États-Unis par des personnes étrangères sont différentes à plusieurs égards aux règles applicables aux États-Unis.

Les professionnels de l’immobilier aux États-Unis doivent connaitre les règles qui déterminent si un individu ou une entité doit être traité comme une personne américaine ou étrangère. De plus ils doivent aussi connaitre les principes de base de la fiscalité américaine sur le revenu pour les investisseurs étrangers en ce qui concerne les revenus de location, l’impôt sur le patrimoine et sur le don.

Pour trouver plus d’information sur la planification et les impôts sur la succession veuillez cliquer ici.

New French U.S. Tax Treaty Gives French Citizens Preferred Inheritance Tax Strategy

France is on the United States’ favorite country list.   Recently, France and the U.S. changed their tax treaty.   Under the new treaty,  the U.S. estate tax does not apply if the spouse inherits the property.   And it gets better.

The surviving French spouse can sell the property located in the U.S income tax-free.

This how it works.   When the spouse inherits the property, she or he has a new cost for tax purposes.   The cost is the market value at the time of the death.  For example, French couple acquired a home in Los Angeles in 2009 for U.S.$500,000.

The husband dies in 2017.   The house is now worth $1,500,000.   The wife inherits the home without.  The U.S. death tax does not apply because of the U.S. – French Tax Treaty.

Next, U.S income tax law increases the tax cost of inherited property to the market value as of the day of death.    When the spouse sells the property for $1,500,000 she will have no gain or loss.

This new tax law is found in a “protocol” to the original French-U.S. income tax treaty and not to the estate tax treaty.  Here is a link to the protocol.

If you need help with your U.S. – French tax planning, then please email me [email protected]

By the way, U.S. tax laws allow a unique type of trust that will avoid inheritance tax for the children of French citizens.   Wth trust is called a “marital deduction trust”.  This trust created at the time of the death of the first spouse.   For French tax law, this trust is a U.S. person which provides interesting tax savings.   By the way, the French have duplicated the U.S. foreign trust reporting (the U.S. trust is a French foreign trust).   As you know, I am a big fan of reporting.

As you know, I am a big fan of reporting.   In this case, the tax treaty provides powerful protection.  Best state for a French U.S. trust is Nevada.